Ressources gratuites de Philosophie

Conseils sur l'explication de texte au Bac

 

Une élève qui progresse avec notre Manuel de Philosophie nous a envoyé un message avec une question précise portant sur la méthode du Bac de philo. Notre professeur Damien Theillier lui a répondu. Avec leur accord, nous publions ici un résumé de leur échange de mails.

Des conseils complets sur la méthodologie au Bac de Philosophie sont disponibles dans notre Guide de Révisions.

Monsieur,

J’ai commandé et reçu votre méthode (dont j’apprécie grandement l’approche !) il y a quelques jours, et souhaiterais vous poser quelques questions concernant la méthode du commentaire de texte philosophique.

Pour commencer, il faut savoir que mon professeur de philosophie nous a vivement déconseillé, contrairement à vous, d’opter pour le commentaire de texte dans le cadre d’un examen. Il considère que le sujet est trop ardu pour des élèves de terminale et le présente comme une sorte de piège pour le lycéen (avoir un support ne rend pas l’étude plus facile). Pour lui, et je le cite, « commenter un mot, ou une phrase est déjà compliqué ; imaginez-vous avec un texte d’une vingtaine de lignes ! ». Je pense pour ma part que cette vision est assez arrêtée ; il me semble évident que l’on n’aborde pas un texte comme un terme ou une phrase. Mais dans un sens, je peux plus ou moins comprendre son point de vue si nous considérons son cours, structuré par notions, comme étant notre seul bagage !

Ensuite, avant de connaitre l’existence de votre méthode, j’empruntais le cours de méthodologie d’une amie (nous avons des professeurs différents), qui exclut formellement l’étude linéaire d’un texte. D’après lui, « si l’étude suit bien l’avancée de l’argumentation de l’auteur, elle exclut une étude tout à fait linéaire », et quelques paragraphes plus loin, le cours nous met même en garde contre « l’abus des citations, parfois mal à propos ».

Pourriez-vous me donner votre avis quant à ces deux cas ci-dessus, et me dire si vous entendez le point de vue de ces professeurs ?

En vous remerciant de votre attention,

Anaïs

——————————
Bonjour Anaïs et merci pour votre confiance

Il est vrai que beaucoup de profs recommandent à leurs élèves de ne pas prendre l’explication de texte. Raison de plus pour choisir ce type d’épreuve : c’est faire preuve d’audace et d’originalité. Les correcteurs apprécient. Par ailleurs, cette recommandation de ne pas prendre l’explication au Bac de philo n’est justifiée que si le niveau de culture philosophique est faible. En théorie, la connaissance de l’auteur n’est pas requise pour expliquer un texte. Mais en pratique si on connait l’auteur, c’est beaucoup plus facile. De plus l’exercice n’est pas difficile si on a bien assimilé la méthode.

Une explication de texte en philosophie est toujours linéaire. Mais cela ne veut pas dire qu’on va faire de la paraphrase. Il faut partir du texte (citation d’une phrase) puis l’expliquer, c’est-à-dire montrer le sens philosophique des termes utilisés par l’auteur ainsi que le sens global de la phrase. Il faut mettre en valeur le non-dit, l’implicite. L’intérêt philosophique peut venir après l’étude linéaire mais on peut aussi l’incorporer à l’étude linéaire. Personnellement je recommande de le mettre dans une seconde partie, séparée de l’étude linéaire, pour éviter la confusion. Mais il n’y a pas de règle absolue là-dessus.

Concernant les citations, il y a une règle simple : « Ne jamais citer sans expliquer ». Cela est valable en dissertation comme en explication de texte. Sinon on fait de la paraphrase et de la poudre aux yeux !

Bon courage.

D. Theillier

Profitez dès maintenant de notre livre pour la rentrée : amazon